Les leçons de vie tirées du best-seller de Mark Manson (suite et fin)

Dans la première partie de cet article, trois points très intéressants avaient été abordés. Le livre ne s’arrêtant pas à ces éléments, il était impératif d’offrir une suite à la revue de cette oeuvre qui est d’une pertinence effarante. Comme complément aux trois leçons précédentes, Mark Manson nous rappelle que :

  1. L’engagement est une belle chose :

Dans ce monde où l’être humain est poussé à avoir toujours plus en possession, à vouloir toujours plus, tomber dans la dispersion est une expérience courante. La vérité est qu’au courant de la vie, il est nécessaire de vivre un bon nombre de bonnes expériences et de testes une variété de saveurs. Le piège se dévoile quand cette règle est appliquée à tous les champs d’une vie. Les Hommes passent de relation amoureuse en relation amoureuse, de pays en pays et même de valeurs en valeurs. Remarquez que la consommation d’une unité supplémentaire d’une chose quelconque apporte toujours moins de satisfaction que l’unité précédemment consommée. Et là vous vous dites : « Simplifie-nous les choses, Christian. Je n’ai pas l’envie de trop réfléchir. ». Prenons l’exemple de la glace, la deuxième glace est moins savoureuse que la première. Le troisième film du jour est plus difficile à regarder que le film d’avant ainsi de suite. Cette règle s’applique à plusieurs choses de la vie, comme le constate l’auteur. Il recommande donc de nous engager à réaliser notre tâche, réaliser notre but dans la vie, à mûrir nos relations ou à trouver de bonnes valeurs et d‘éviter au maximum la dispersion. De ce fait, savoir ce qui est important pour soi devient on ne peut plus évident et nous offre plus de liberté dans le sens où il facilite la prise de décision tout au long de la vie.

  1. Être honnête sur sa personnalité est une force inestimable :

Les interactions entre les personnes les impactent chacune de leur façon. Dans ces échanges, toute personne est appelée à apporter sa touche par sa différence et par sa personnalité. Ce phénomène se fait de plus en plus rare à cause de la recherche désespérée de l’amour de l’autre. Afin de plaire à autrui et de fuir à tout prix la solitude, certains humains cachent leur véritable façon de voir les choses, leurs véritables pensées pour ne pas décevoir la personne en face. Contradictoirement, le monde est essentiellement disparate et les personnes qui ont réussi à laisser leurs noms dans les mémoires ont compris qu’il fallait respecter ces divergences et affirmer leurs spécificités.

Sentir l’amour des autres détient un rôle prépondérant dans le création d’une vie pleine. Tout le monde ne peut pas s’entendre du fait de leur disparités de visions. Il y aura toujours des gens qui aimeront la personne que vous êtes. Des trois affirmations précédentes, dans les cas où ces prochains soient faux ou vrais, on tire qu’il existera inévitablement des individus que des tensions ou des incompréhensions sépareront. On gagne donc plus à être une version originale de soi-même sachant que dans cette configuration, les gens qui nous aimeront pour ce que nous sommes entreront tôt ou tard dans notre vie.

Les différences

  1. À la fin, nous mourrons… tous :

Un titre assez violent. La réalité est là. Sortez maintenant de l’obscurité de ce titre. Chacun de nous sait que la fin de la vie pour est la mort. Le problème est que nous essayons de l’oublier aussi fort que notre esprit nous le permet. En référence à cette idée, le dernier chapitre du livre est intitulé « … And then, you die » ( « … Et puis, tu meurs », en français). Là, les avantages de savoir qu’il y aura une fin sont dévoilés. Vivre sans véritable objectif, sans véritable raison de vivre arrive fréquemment aux humains de notre état. Nous passons juste du temps sur la Terre. C’est ce qu’affirme Mark Manson. Et bon sang de bonsoir, qu’est-ce qu’il a raison. La vie est si courte et si significative mais très peu s’en rendent réellement compte. Les choses sur lesquelles nous dépensons notre temps sont parfois frivoles et sans intérêt. Comme chaque minute, chaque heure dépensée de notre compte vie s’en va à jamais et nous rapproche lugubrement du trépas. Savoir qu’il y’ a une fin à nous, qu’il y a une fin à tout, a un pouvoir inestimable de redirection vers l’essentiel, vers les richesses immatérielles de notre existence. Garder en tête que tout est passager nous rappelle le poids de l’amour, l’exploration, la santé, le bonheur ou encore l’héritage. L’héritage ici fait référence à ce que nous laissons au monde, notre empreinte. Cela est la preuve que nous avons été en vie et le moyen par lequel les gens se rappelleront que nous avons été là. Travailler sur cet héritage est le réel objectif de la vie. Apporter un plus au monde, offrir des solutions à ses problèmes, offrir une base mentale solide à notre progéniture, montrer notre amour à nos proches, toujours chercher à se surpasser, voilà la vie.

l'essentiel

« The Subtle Art of Not Giving A F*** » est l’un des meilleurs livres de développement personnel du XIXe siècle grâce à ses idées profondes et bien cherchées. Tout le monde mérite de le lire au moins une fois dans la vie. J’ai essayé de vous proposer les grands axes de ce bouquin hors-du-commun et espère que vous aimez. Dites-moi en commentaire la partie qui vous a impressionné le plus. Si vous n’êtes pas d’accord avec Mark Manson sur quelque chose dites-le moi aussi dans les commentaires. On est ensemble !

téléchargement

Procurez-vous le livre en cliquant ici.

Abonnez-vous ici pour recevoir toujours plus d’articles et pour des pages inédites direct dans votre boite e-mail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.